S'INFORMER

Dose de rappel du vaccin contre la covid-19.

Dose de rappel du vaccin contre la covid-19.

Note d'information concernant la dose de rappel du vaccin contre la covid-19 :

Vaccin contre le Covid-19 : qui est concerné par la 3e dose de rappel ?

Vaccin contre le Covid-19 : qui est concerné par la 3e dose de rappel ?

L'injection d'une dose de rappel pour les personnes les plus fragiles et les personnes âgées de 65 ans et plus est désormais possible afin de maintenir un bon niveau de protection du système immunitaire. 
La dose de rappel doit être administrée 6 mois après la dernière injection de vaccin et 4 semaines après l'injection unique de Janssen. Quelles sont les personnes concernées par ce rappel vaccinal ? Quels sont les vaccins ? Où se faire vacciner ?
La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a démarré le 1er septembre 2021. Elle fait suite à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) dans un avis rendu le 24 août 2021 .

Quelles sont les personnes concernées ?
Le rappel vaccinal correspond à l'administration d'une injection de vaccin supplémentaire pour les personnes éligibles, c'est-à-dire :

les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad) et des unités de soins de longue durée (USLD) ;
les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile (avec une priorité pour les personnes de plus de 80 ans) ;
les personnes à très haut risque de forme grave ;
les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19 ;
les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième indique la HAS) ;
les personnes ayant reçu le vaccin Janssen. Une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) est recommandée à partir de 4 semaines après la 1re injection.
Quels sont les vaccins ?
Les rappels vaccinaux sont effectués uniquement avec des vaccins à ARN messager, soit Pfizer-BioNTech ou Moderna.

Ces deux vaccins peuvent d'ailleurs être utilisés de manière indifférenciée et quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal.

 Attention : Le maintien du haut niveau d'adhésion aux mesures barrières y compris chez les personnes ayant reçu un schéma de vaccination complet et en particulier au contact des personnes à risque de formes graves est indispensable.

Où se faire vacciner ?
Les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :

chez leur médecin traitant (ou médecin de leur choix) ;
dans une pharmacie ;
en cabinet infirmier ou de sage-femme, au sein des services hospitaliers où elles sont suivies ;
dans un centre de vaccination (possibilité de prendre rendez-vous sur www.sante.fr .
Pour les personnes résidents dans les établissements pour personnes âgées, la dose de rappel s'administre sur place, pas besoin de se déplacer.

Le vaccin Pfizer-BioNTech pourra être injecté en cabinet de ville à partir du 1er octobre 2021.

 A noter : L'injection d'une dose de rappel génère un nouveau QR code qui n'efface pas l'ancien. Les deux peuvent être stockées sur l'application TousAntiCovid ou au format papier, et servir tous deux de passe sanitaire.

 A savoir : En plus de la vaccination contre le Covid-19, la vaccination antigrippale reste recommandée. Le vaccin contre la grippe sera disponible en pharmacie mi-octobre et comme chaque année, les personnes âgées de 65 ans et plus et celles qui sont à risque de forme grave de la grippe, recevront leur bon de prise en charge de la part de l'Assurance maladie.

Dans un avis rendu le 27 septembre, la HAS recommande que la 3e dose de vaccin contre le Covid-19 et le vaccin contre la grippe soient administrés le même jour.

Tout savoir sur le passe sanitaire

Tout savoir sur le passe sanitaire

Depuis le 9 juin et jusqu'au 15 novembre 2021, un passe sanitaire est mis en place pour accompagner les Français au retour à une vie normale tout en minimisant les risques de contamination. Depuis le 21 juillet, il est nécessaire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture. Depuis le 9 août 2021, il est obligatoire dans les cafés, bars, restaurants, certains centres commerciaux, maisons de retraite et transports de longue distance. Service-Public.fr vous en explique toutes les modalités :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15121

INFOS COVID-19 DE LA PREFECTURE EN DATE DU 24.02.2021

INFOS COVID-19 DE LA PREFECTURE EN DATE DU 24.02.2021

COVID-19 : Gestes barrière / Isolement / Quarantaine / Restauration collective

La circulation du virus est toujours présente sur le département. Aussi, il nous appartient
individuellement de conserver les bons réflexes suivants
---->Gestes barrière
• se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydroalcoolique
• tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
• se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
• porter un masque, idéalement chirurgical, sauf si une distanciation de 2 mètres peut être
respectée
• limiter au maximum ses contacts sociaux (6 maximum)
• éviter de se toucher le visage
• aérer les pièces 10 minutes, trois fois par jour
• saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
• utiliser les outils numériques (TousAntiCovid)
----> Isolement : 10 jours
• l’isolement des cas confirmés ou probables est allongé pour tous à 10 jours pleins à partir
de la date de début des symptômes avec absence de fièvre au 10? jour. Si la personne
reste fébrile, l’isolement doit être maintenu pendant 48 heures après la disparition de la fièvre.
• Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement est compté à partir du jour du 1er
prélèvement positif (test antigénique ou PCR) pour une durée de 10 jours pleins. En cas
de survenue de symptômes évocateurs de la COVID-19, la période d’isolement sera rallongée
de 10 jours à compter de la date d’apparition des symptômes.
-----> Quarantaine : 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé
• Pour l’ensemble des contacts à risque (foyer et hors foyer), un test antigénique devra
être réalisé immédiatement dès la prise en charge du contact, afin de déclencher sans
attendre le contact-tracing en cas de positivité. Un résultat négatif ne lève pas la mesure de
quarantaine de la personne contact.
• Pour les contacts à risque hors foyer, la mesure de quarantaine prend fin en cas de résultat
de test négatif réalisé à J7 du dernier contact avec le cas confirmé et l’absence de symptômes
évocateurs de la COVID-19. Pour les enfants de 6 à 11 ans et les adultes qui ne seraient pas
testés à J7, la quarantaine doit être prolongée jusqu’à J14. Pour les enfants de moins de 6
ans, la reprise des activités est possible sans test à J8 en l’absence de symptômes
évocateurs de la COVID-19.
• Pour les contacts à risque du foyer, la mesure de quarantaine prend fin en cas de test
négatif réalisé 7 jours après la guérison du cas confirmé (soit à J17) et en l’absence de
symptômes évocateurs de la COVID-19. Pour les enfants de 6 à 11 ans et les adultes qui ne
seraient pas testés, la quarantaine doit être prolongée jusqu’à J24. Pour les enfants de moins
de 6 ans, la reprise des activités est possible sans test à J18 en l’absence de symptômes
évocateurs de la COVID-19.
La fin de l’isolement et de la quarantaine doivent s’accompagner du port rigoureux du masque
chirurgical ou grand public de filtration supérieure à 90 %, du strict respect des mesures barrière et de la distanciation physique durant les 7 jours qui suivent la levée de l’isolement ou de la
quarantaine, en évitant les personnes à risque de forme grave de COVID-19 et en favorisant dans la mesure du possible le télétravail.
-----> La restauration collective :
Pour garantir le respect des mesures barrière et de distanciation physique, l’organisation des espaces de restauration collective doit répondre à certaines exigences, notamment :
• 1 jauge maximale de 8 m² par personne
• la disposition des locaux de restauration collective doit permettre le respect des gestes
barrière et notamment de la distanciation d’au moins un mètre entre chaque personne
dans toutes les situations : files d’attente, repas à table…
• chaque personne doit disposer d’une place assise et les chaises doivent être disposées
en quinconce autour des tables de manière à éviter la prise des repas en face-à-face et
garantir d’une distanciation d’un mètre entre les chaises occupées par chaque personne, sauf
si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique
• les salariés sont appelés à déjeuner seuls ou en groupe de maximum 4 personnes d’un
même service ou bureau pour limiter les brassages sociaux
• les offres alimentaires en vrac sont supprimées

COVID-19

COVID-19

.

DOCUMENT(S)

L'INFORMATION OFFICIELLE

COVID 19 - LE GOUVERNEMENT

COVID 19 - LA CARTE PAR DEPARTEMENT

La mairie met à votre disposition des attestations à l'épicerie ainsi que sur les panneaux d'information des hameaux
VERSION DEMATERIALISEE POUR SMARTPHONE

VOISINS SOLIDAIRES - KIT COVID 19

ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE

ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE FRANCE

MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE

RESERVE CIVIQUE - APPEL A VOLONTAIRES

PREFECTURE DU CHER
Arrêtés pris par la préfecture du Cher

REGION CENTRE - VAL DE LOIRE

CMA - AIDES AUX PETITES ENTREPRISES

DIRECCTE Région Centre Val de Loire

ASSISTANCE AUX OUTILS NUMERIQUES

ARS CENTRE - VAL DE LOIRE

RECHERCHE DE VOLONTAIRES RENFORT COVID 19

LES MEDIAS

La Voix du Sancerrois

Le Berry Républicain (Cher)

Le Journal du Centre (Nièvre)

Le Monde

REVUE DE PRESSE

- Le Monde : La pandémie, arme de désinformation massive contre l'Europe
- Le Monde : A quoi sert le confinement?
- Le Point : 10 choses à faire (et ne pas faire) pour supporter le confinement
- Le Monde : Près de 150 000 volontaires pour aider les agriculteurs
- Le Point : Les meilleures applications pour communiquer

- Coronavirus et confinement : attention aux accidents domestiques